Accueil

  • E. Bruyas, Conscience tragique. Penser le néant, vivre de rien
    Conscience tragique
    PUBLICATION | La pensée tragique traverse l’irréductible déchirure de l’homme, considérant, outre les tourments auxquels il est exposé, sa vocation, comme celle de toute chose, à la mort et à l’oubli.
  • Marcher jusqu'au soir
    La proposition d'Alina Gurdiel à Lydie Salvayre : passer une nuit seule au musée Picasso, celui-ci exposant alors L’Homme qui marche d'Alberto Giacometti, artiste que l'écrivaine admire au plus haut point.
  • Kraa
    Kraa nous fait pénétrer dans un univers fascinant : grands espaces parcourus à travers les battements d’ailes de l’aigle Kraa et le regard de Yuma, son frère indien.
  • Statue d'Emil Cioran (Rășinari - Roumanie)
    Clément Rosset et Emil Cioran, tendre critique
    Emil Cioran était l'ami de Clément Rosset. Ce dernier appréciait l’homme, avec lequel, en particulier, il riait beaucoup. Il admirait aussi l'œuvre de Cioran.
  • Lectures - Sélection 2019
    Lectures | Sélection 2019
    Les livres que j'ai aimés en 2019. Jean Clair, Jim Fergus, Romain Gary, Ruwen Ogien, Siegfried Lenz, Robert Pinget, Lydie Salvayre...
  • Noter les faits
    Les mots intelligents et délicats du Journal d'Hélène Berr nous font mesurer l’horreur de ces temps où l’appartenance à une communauté vouait ses membres à être impitoyablement broyés.
  • L'eau de la mélancolie
    L’humeur noire de la mélancolie peut trouver un champ expressif dans une pluralité d’images. Parmi celles-ci, l’eau peut revêtir une importante puissance d’évocation.